Madina Legue

Acheter des produits

Cucurbitacée Fruit Ou Legume?

Cucurbitacée Fruit Ou Legume
Depuis le milieu des années 90, les primeurs et les marchés offrent une large variété de cucurbitacées, de toutes les formes, de toutes les couleurs et de toutes les tailles ! Leur aspect les a rendues stars des jardiniers amateurs qui en ont fait leur coqueluche ! Mais lorsqu’on cultive des courges, il faut s’attendre à des rendements relativement importants : de ce fait, les recettes de cuisine se sont multipliées pour apprendre et varier les plaisirs culinaires des courges. Cucurbitacée Fruit Ou Legume.

Pourquoi les courges sont des fruits ?

Pour les botanistes, la courgette est un fruit, car il s’agit de la transformation d’une fleur du fait de la fécondation des ovules de celle-ci (bien sûr le Larousse reconnaît également cette définition de la courgette).

Pourquoi Cucurbitacé ?

Certains comme les courgettes sont les rois des cuisines provençales et italiennes, alors que d’autres comme les citrouilles montrent surtout leur tête cocasse ou effrayante au moment d’Halloween ! Originaires des régions tropicales, les cucurbitacées forment une très grande famille de plantes rampantes ou grimpantes.

Pour ne plus se tromper entre les courges et les gourdes, petite “leçon de choses sur ces cucurbitacées colorées aux formes rigolotes qui annoncent l’automne ! Histoire de courges… et de gourdes ! Issu du latin cucurbita, le mot “courge” (qui a également donné le mot “gourde”) est le terme générique qui s’applique à toutes les variétés de cucurbitacées.

Apparues vers 6 000 ans avant J-C sur le continent américain, elles ont eu un rôle majeur dans le développement de l’agriculture naissante. Si les fruits et les graines étaient consommés par les Indiens depuis la nuit des temps, grâce à leur longue conservation et aux saveurs raffinées de certaines variétés, la culture des courges s’est ensuite propagée à tous les continents.

En effet, à la suite des expéditions de Christophe Colomb dans le Nouveau Monde au XVIème siècle, elles sont arrivées en Europe où elles ont évolué sous la forme d’un grand nombre de variétés cultivées aujourd’hui.

Espèces de cucurbitacées ! La famille des cucurbitacées comprend maintenant 130 genres, 800 espèces et plus de 10 000 variétés. Ces “légumes-fruits” offrent donc une incroyable diversité. Cette appellation de “légumes-fruits” a une raison : ce sont bien des fruits au sens botanique, mais on a coutume de dire que ce sont aussi des légumes, car cela désigne généralement une plante cultivée au jardin ou dans les champs.

  • Un fruit peut donc bien être un légume : le melon par exemple est un fruit qui se consomme comme fruit au dessert ou comme légume en hors-d’œuvre;
  • Les cucurbitacées les plus connues sont les courges, le potiron et le potimarron, les citrouilles, les courgettes, les calebasses et coloquintes, sans oublier les concombres et les cornichons, le melon et la pastèque;
See also:  Ou Trouver Des Produits Essence?

Quand les courges affirment leurs différences ! Si certaines cucurbitacées affirment nettement leur différence, d’autres se ressemblent beaucoup. On peut se demander par exemple quelle est la différence entre une citrouille et un potiron ? La citrouille est de forme ronde et de couleur orangée.

Quant au potiron, selon la variété, il est plus ou moins aplati et sa couleur va d’un orange rougeâtre au vert foncé. Le pédoncule du potiron est tendre et spongieux, cylindrique et évasé près du fruit, tandis que celui de la citrouille est dur et fibreux avec 5 côtes anguleuses.

Enfin, on dit que la pulpe du potiron possède un goût plus fin et plus sucré que celui de la citrouille. La chair de la citrouille est plus filandreuse. C’est la citrouille qu’on utilise pour Halloween ! Pourquoi mettre la cucurbitacée au menu ? D’abord parce que c’est bon… Les espèces sont si variées que l’on peut facilement réaliser des menus complets, de l’entrée au dessert ! On fait par exemple avec la courge des potages onctueux en un tournemain.

Et qui ne connaît pas le concombre qui réjouit nos salades estivales ? Très facile à cuisiner, une courge farcie de légumes et gratinée au four est un plat formidable. Et quel délice de se rafraîchir avec une pastèque ou de se délecter d’une glace au melon.

Pour vous mettre l’eau à la bouche, voici quelques idées de recettes : Mais ce n’est pas tout, les cucurbitacées vous réservent aussi d’autres bienfaits ! … C’est bon aussi pour la santé ! Nos cucurbitacées ont de bien belles vertus médicinales et nutritionnelles.

Riches en vitamines, elles apportent des acides aminés, des glucides, des protides, des fibres, de nombreux minéraux et oligo-éléments. La courge fait ainsi partie des aliments contenant des substances pouvant potentiellement aider à prévenir les maladies liées au vieillissement.

Les cucurbitacées illuminent le potager ! En septembre, le potager commence à perdre ses belles couleurs d’été. Heureusement, les courges sont là pour l’illuminer encore… mais seulement quelque temps. Car le moment de la récolte est vite là ! Cueillies et stockées comme il se doit, elles parfumeront vos soupes et gratins tout l’hiver.

  1. N’anticipez pas la récolte cependant, les courges sont bien plus savoureuses et se conservent plus longtemps si vous les cueillez à pleine maturité;
  2. Même si leur taille est imposante et leurs couleurs chatoyantes, patientez;
See also:  Produits Qui Donnent Envie De Faire L'Amour?

Ne commencez la récolte qu’au premiers signes de faiblesse : le feuillage qui jaunit, les tiges qui sèchent et le pédoncule qui semble vouloir se détacher. Selon les variétés, comptez en général de 2 à 4 mois, après le semis pour qu’une courge soit mûre.

  1. Il faut par exemple 70 jours de croissance pour un Spaghetti végétal, 100 jours pour une Citrouille de Touraine et 125 jours pour un potiron Rouge Vif d’Etampes;
  2. Alors bonne récolte automnale ! Plaisir vitaminé, santé et prospérité : vive les cucurbitacées !     Délices d’automne aux mille et une idées recettes, objets de déco inspirés, sources de bienfaits pour la santé, et même emblèmes de fécondité et de prospérité… Au-delà des clichés et de la citrouille d’Halloween, les cucurbitacées n’ont pas fini de nous étonner et de nous enthousiasmer;

Entre volupté de leur forme, couleur de peau et incroyable diversité de fruits, elles offrent une grande multiplicité d’usages et de plaisirs. Voilà tout simplement pourquoi elles sont les plantes les plus connues et les plus cultivées au monde !.

Est-ce que le melon est un Cucurbitacé ?

Tropilég – Cucurbitacées ( melon, concombre, courges) Les Cucurbitaceae sont une famille de plantes dicotylédones originaires pour la plupart des régions tropicales et subtropicales.

Quelles sont les courges toxiques ?

Semis en godet et culture des cucurbitacées

Quels sont les symptômes en cas d’intoxication à une courge ? – Une petite quantité de courge avalée suffit à entraîner des symptômes qui apparaissent généralement peu de temps après l’ingestion :

  • vomissements,
  • diarrhées parfois sanglantes,
  • crampes intestinales ,
  • vertiges,
  • salivation abondante,
  • palpitations,
  • déshydratation.

Si un ou plusieurs troubles apparaissent à la suite d’une consommation de courge, appelez immédiatement le centre antipoison le plus proche de chez vous ou consultez un médecin. En cas d’urgence médicale (saignements digestifs abondants, perte de connaissance. ),  rendez-vous directement aux urgences ou appelez le 15 ou le 112. Il est très important de mentionner à votre interlocuteur que vous avez consommé de la courge, de   préciser l’heure du dernier repas,   l’heure de survenue des premiers signes ainsi que de décrire précisément les symptômes.

  • En cas de doute, goûtez un petit morceau cru  : si le goût est amer, recrachez-le et jetez la courge à la poubelle car cela signifie qu’elle n’est pas consommable, même cuite. Si le goût est neutre ou légèrement sucré, la courge est comestible.
  • Photographiez la courge avant sa consommation pour permettre une meilleure identification de l’espèce consommée.
  • Conservez les restes de repas (soupe, purée…) qui pourront éventuellement être utiles à des recherches de toxiques dans la courge consommée.
  • Ne consommez pas de courges sauvages qui poussent “spontanément” dans un jardin.
  • Ne récupérez pas les graines des récoltes précédentes pour les ressemer. Achetez de nouvelles graines à chaque nouvelle semence pour les planter dans votre potager.
  • Les courges ornementales (coloquintes) sont toutes toxiques et ne doivent pas être consommées. Lorsque vous en achetez, vérifiez l’étiquette ou demandez conseil aux vendeurs sur les lieux de vente.
See also:  Combien De Temps Conserver Le Jus De Légumes?

Sources : Cette année encore, attention aux courges amères, actualité publiée par l’Anses le 25 octobre 2021 et le Centre Antipoison de Belgique ).

Quelle est la différence entre le potiron et le potimarron ?

Différencier le potimarron du potiron – Des traces de courges ont été trouvées au Pérou 1 200 ans avant notre ère. La plus grande différence avec le potiron réside dans la taille : le potimarron est plus petit que le potiron. Selon les variétés, il peut peser entre 2 et 4 kilos.

  • Sa forme plutôt allongée se rapproche de celle de la poire;
  • On constate une différence également pour la chair, celle du potimarron est plus tendre que celle du potiron;
  • Côté goût, sa chair épaisse se rapproche de la purée de marrons;

Sa couleur peut varier de rouge à rouge brique ou rose, bronze ou même vert. À la différence du potiron, il n’est pas nécessaire de retirer la peau du potimarron avant la cuisson. Sans oublier les graines ! Bien conservé dans un endroit frais et sec, ce légume peut se conserver jusqu’au mois d’avril de l’année suivante.