Madina Legue

Acheter des produits

Tomate C’Est Un Fruit Ou Un Légume?

Tomate C
La classification botanique : la tomate est un fruit. – Un botaniste se servira de la classification botanique basée sur les caractéristiques physiologiques de la plante telles que la structure, le fonctionnement et l’organisation de la plante. 1   Par conséquent, dans le langage botanique, un « fruit » est un produit portant les graines qui pousse de l’ovaire d’une plante florissante ou, en d’autres termes, le fruit est la manière de laquelle la plante répand ses graines.

2  Au sens botanique du terme, un fruit contient au moins une graine et pousse de la fleur d’une plante. 1  Avec cette définition à l’esprit, on classe la tomate parmi les fruits, car celle-ci contient des graines et pousse de la fleur du plant de tomate.

D’autre part, en termes botaniques, il n’existe pas de définition établie des « légumes ». Il s’agit plutôt d’un terme général englobant toutes les autres parties comestibles de la plante, comme les racines, les tiges et les feuilles. 1   Ainsi, avec un chapeau de botaniste sur la tête, nous classerions les aliments tels que les pommes, les fraises et les pêches parmi les fruits, y compris les tomates !.

Pourquoi la tomate n’est pas un fruit ?

En botanique, la tomate est un fruit. Les graines de tomate sont les pépins qui se trouvent à l’intérieur. Comme les tomates, les concombres, les aubergines, les poivrons, les haricots verts, les courgettes et les citrouilles sont des fruits! Par contre pour les botanistes, la fraise n’est pas un fruit.

Est-ce que c’est un fruit ou un légume ?

Fruit et légume : une différence botanique – Le fruit, en botanique, est l’organe végétal comestible des plantes à fleurs, issu de leur pollinisation. Après la fécondation – même s’il n’y a pas toujours fécondation – le pistil se transforme en fruit.

  1. Lors de ce procédé, la paroi de l’ovaire devient la paroi du fruit, celle qui renferme les graines nécessaires à sa reproduction;
  2. Il peut s’agir de la peau d’un fruit (épicarpe), de la partie juteuse du fruit (mésocarpe) ou encore d’un noyau ou d’un pépin (endocarpe);

Le légume désigne quant à lui la partie comestible d’une plante potagère. Il peut s’agir des feuilles, comme pour les salades, les choux ou les épinards, des tubercules ou des racines (l’on pense aux pommes de terre , radis et autre manioc), de bulbes comme les oignons ou les échalotes.

  • Il peut également s’agir de tiges ou de pousses : c’est le cas du fenouil, des asperges ou des poireaux, par exemple;
  • Enfin, mentionnons les germes (soja) ou graines, comme les pois chiche ou les lentilles;

Dans ce dernier cas, l’on parle d’ailleurs de légume sec, ou légumineuse.

Quel sont les légumes fruits ?

Exemples de légumes fruits – Légumes-fruits parmi les plus courants : tomate , aubergine , poivron , courgette , courge , haricot vert , mais aussi chayote , gombo. L’ avocat est aussi un légume fruit : c’est un fruit, mais consommé sous forme salée. La banane plantain est également un légume fruit.

On les distingue donc des légumes feuilles (épinards. ) et des légumes racines (carottes, betterave, radis. Pour les légumes à côtes ou à tige (poireau, céleri branche, fenouil) ou à base de tige tubérisée (céleri rave, chou rave), c’est encore autre chose, et les légumes bulbes (oignon, échalote.

) forment encore une catégorie à part ! A noter : quand on jardine en suivant le calendrier lunaire , les légumes fruits se sèment, se repiquent ou se récoltent en jour fruit..

Est-ce que la tomate est un légume vert ?

Ainsi, si le légume vert s’oppose au légume féculent, la tomate (qui est botaniquement un fruit) souvent rouge est un légume vert qui se mange cru ou cuit.

Pourquoi la tomate est un légume ?

La classification botanique : la tomate est un fruit. – Un botaniste se servira de la classification botanique basée sur les caractéristiques physiologiques de la plante telles que la structure, le fonctionnement et l’organisation de la plante. 1   Par conséquent, dans le langage botanique, un « fruit » est un produit portant les graines qui pousse de l’ovaire d’une plante florissante ou, en d’autres termes, le fruit est la manière de laquelle la plante répand ses graines.

  • 2  Au sens botanique du terme, un fruit contient au moins une graine et pousse de la fleur d’une plante;
  • 1  Avec cette définition à l’esprit, on classe la tomate parmi les fruits, car celle-ci contient des graines et pousse de la fleur du plant de tomate;

D’autre part, en termes botaniques, il n’existe pas de définition établie des « légumes ». Il s’agit plutôt d’un terme général englobant toutes les autres parties comestibles de la plante, comme les racines, les tiges et les feuilles. 1   Ainsi, avec un chapeau de botaniste sur la tête, nous classerions les aliments tels que les pommes, les fraises et les pêches parmi les fruits, y compris les tomates !.

Est-ce que la banane est un légume ?

Gourmande, généreuse, la banane est un fruit du quotidien, partout dans le monde, et c’ est l’un des fruits préférés des français!.

Est-ce que la carotte est un fruit ?

Quand la loi se prononce sur la question – Si le débat entre ces deux façons de définir les fruits et légumes perdure aujourd’hui, il a au moins été tranché par la justice et les textes légaux. Le fait de savoir si tel ou tel produit est un fruit ou un légume peut, en effet, avoir des conséquences importantes.

Un des plus célèbres exemples est l’affaire Nix v. Hedden, dans laquelle la Cour suprême étasunienne a dû statuer sur la nature de la tomate. En 1887, John Nix, à la tête de l’une des plus grosses entreprises importatrices de légumes à New York, intenta un procès au trésorier du port de New York, Edward Hedden, qui était chargé de collecter les impôts de douane sur les produits importés.

La loi douanière signée dix ans plus tôt par le président Chester Arthur, qui a lui aussi été trésorier du port de New York, imposait, en effet, des taxes sur les légumes (d’environ 10 %) et non sur les fruits. John Nix estimait alors que la taxation des tomates qu’il importait était infondée, puisqu’il s’agissait – botaniquement – d’un fruit, et non d’un légume.

En 1893, la Cour a, cependant, estimé à l’unanimité que la loi de 1883 faisait référence à la définition commune et qu’en ce sens la tomate était considérée comme un légume, donnant tort à John Nix. La Société des nations, ancêtre des Nations unies, a également classé la tomate comme un légume en 1937, lorsqu’elle entendait harmoniser les taxes douanières afin de favoriser les échanges commerciaux entre pays.

Une décision qui serait partiellement fondée sur celle de la Cour suprême de 1893, selon un responsable de la documentation à l’organisation mondiale des douanes. D’autres textes légaux ont légiféré différemment. Le Conseil de l’Union européenne a, par exemple, défini la tomate comme un fruit au sein d’une directive de novembre 1988 (tout comme les carottes, les patates douces, qui ne sont eux pas – botaniquement – des fruits). Découvrir les offres multicomptes

  • Parce qu’une autre personne (ou vous) est en train de lire Le Monde avec ce compte sur un autre appareil. Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette).
  • Comment ne plus voir ce message ? En cliquant sur «  » et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte.
  • Que se passera-t-il si vous continuez à lire ici ? Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Ce dernier restera connecté avec ce compte.
  • Y a-t-il d’autres limites ? Non. Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais en les utilisant à des moments différents.
  • Vous ignorez qui est l’autre personne ? Nous vous conseillons de modifier votre mot de passe.
See also:  Ou Trouver Le Fruit Selenite?

Quels sont les vrais légumes ?

Ce que nous dit le dictionnaire : le légume – (1690). Mod. Plante potagère dont certaines parties (feuille, racine, bulbe, fruit, graine, fleur, tige) peuvent entrer  dans l’alimentation humaine. Nous allons tenter de clarifier ces définitions et repérer d’où vient le problème.

  1. Intéressons-nous aux définitions courantes, qui sont les seules utilisées par l’ensemble du public;
  2. Le légume : d’après la définition courante il s’agit d’une plante potagère dont tout ou partie se mange : la carotte (racine), la pomme de terre (tubercule), la tomate (fruit), la rhubarbe (tige) ou la salade (feuille), l’oignon (bulbe) sont des légumes;

La définition courante du fruit est assez large : c’est un aliment végétal au goût plus ou moins doux et sucré, que l’on consomme le plus souvent en collation ou au dessert : dans ce cas les fraises, cerises et autres ananas sont des fruits et la tomate ou la courgette n’en sont pas un.

Pour ces définitions courantes, la distinction fruit et légume est donc au bon goût des cuisiniers. Tout cela est donc très simple ! La complication (qui n’en est pas une) vient des définitions BOTANIQUES du fruit et du légume, qui n’ont rien à voir avec la définition courante des gastronomes et qui est souvent mélangée, donnant le méli-mélo de réponses que nous avons obtenues.

Ce que nous dit Robert : (xii e ). Production des plantes apparaissant après la fleur; (bot. ) ovaire développé de la fleur des plantes phanérogames qui contient et protège les ovules devenus graines. Le fruit pour un botaniste est donc le résultat du développement de l’ovaire de la fleur d’une plante. C’est cette définition qui semble complexe et qui embrouille la population car dans ce cas la tomate est un fruit ! Regardons plutôt… Tomate C En effet, la tomate (légume) provient bien du développement de la fleur après fécondation, elle est donc le fruit de la Tomate ( Solanum lycopersicum L. Il est donc très simple (ou presque) pour un botaniste ou un jardinier de déterminer ce qui est un fruit ou non et de dire, ce fruit (botanique) se mange en tant que légume (définition courante) : il est donc plus clair de le définir comme un légume-fruit ! Quid du légume en botanique ?  3   (1793). Voyez plutôt : Tomate C Le haricot (légume) est issu du développement de la fleur du Haricot ( Phaseolus vulgaris ), c’est donc aussi un légume-fruit. Au-delà de ces légumes-fruits, les autres légumes ont aussi eu droit à leur dénomination plus précise (légume-tige etc. A partir de là les botanistes et le grand public ont tenté de se réconcilier: ils ont commencé à parler de légume-fruit, légume-tige, légume-feuille.

  1. Bot;
  2. Gousse des légumineuses;
  3. Il s’agit donc du fruit des légumineuses (aujourd’hui fabacées), famille dont font partie le haricot, la fève ou le mimosa;
  4. Un légume est donc un fruit pour le botaniste;
  5. Cette notion est assez simple : comme nous l’avons vu les légumes peuvent correspondre à différentes partie de plantes,  il faudrait alors distinguer les différents types de légumes;

On définit alors les légumes-fruits qui sont des fruits botaniquement parlant (tomate, courgette, poivron…) car provenant du développement de la fleur après fécondation mais que l’on consomme comme légume ! Nous obtenons aussi les légumes-tiges (rhubarbe) au sein desquels on peut rattacher les bulbes (oignon, ail, poireau…) mais aussi les tubercules (pomme de terre, topinambour…).

Les légumes-racines (carotte, betterave, navet…) et les légumes-feuilles (endive, laitue, mâche, épinards…) Ainsi ces dénominations plus précises respectent le sens botanique et le sens gastronomique. Pour finir de compliquer un tout petit peu, en diététique et en nutrition on parle aussi de féculents qui peuvent correspondre à n’importe quelle partie d’une plante potagère ou non dont le contenu glucidique est important (sous forme d’amidon très souvent).

Les plus courants sont les céréales, les tubercules etc. Pour conclure sur cette partie définition, je dirai que si vous parlez de fruits et légumes, vous ne pouvez pas vous tromper car leur définition repose sur leur utilisation dans la vie courante : le melon est-il un fruit ou un légume ? Tout dépend de la consommation que vous en faites. Et vous pourrez à coup sûr parler de légumes-fruits ou autres légumes-choses sans vous tromper ! Trouvez ici un petit tableau récapitulatif, non exhaustif qui vous permettra peut-être d’y voir plus clair : Tomate C.

Est-ce que la carotte est un légume ?

Qui n’a pas déjà croqué un morceau de carotte dans la cuisine, tout frais épluché et destiné à la soupe ? En plus du plaisir qu’elle procure, la carotte est un légume bénéfique pour la santé, à consommer sans modération ! Enfin, les recettes avec des carottes sont nombreuses : jus de carotte, purée de carotte, elle est facile à cultiver. .

Est-ce que l’olive est un fruit ?

Si on a tendance à le cataloguer « légume », du fait qu’il ne soit pas sucré, le haricot vert est bien un FRUIT, tout comme la tomate, l’avocat, l’aubergine, le poivron, les piments, le concombre, la courgette ou encore l’ olive.

See also:  Figuier Qui Ne Donne Pas De Fruit?

Comment savoir si c’est un fruit ?

Retour les petits malins disent qu’un avocat ou une tomate est un fruit et non un légume, mais ils ne savent pas pourquoi !! Alors, qui a la réponse? Attention, aucune exception n’est tolérée à la définition de la règle qui devra différencier les fruit et les légumes ! Le fruit est l’organe comestible des plantes à fleurs, qui contient les graines et succède à la fleur. Le légume est la partie d’une plante potagère qui se consomme. Ce peut être le fruit, la graine, la fleur, la tige, le bulbe, la feuille, le tubercule, le germe ou la racine de la plante. C’est pourquoi nous pouvons dire que tous les fruits sont des légumes, mais que tous les légumes ne sont pas des fruits.

  1. un fruit c’est une fructification donc ce qui, en principe, porte des graines, un légume c’est une plante dont certaines parties sont comestibles;
  2. Tout cela n’a rien à voir avec l’usage plat-dessert ou le sucré-salé;

Les bananes sont des fruits mais elles sont cueillies avant maturité c’est pour cela que tu n’y trouves pas de graine. Ainsi, l’aubergine, le concombre, la tomate ou le haricot sont des fruits, mais la rhubarbe ou la canne à sucre sont des légumes. via http://wikidroit.

Pourquoi le piment est un fruit ?

La classification botanique : le poivron est un fruit. – Un botaniste se servira de la classification botanique basée sur les caractéristiques physiologiques de la plante telles que la structure, le fonctionnement et l’organisation de la plante. 1   Par conséquent, dans le langage botanique, un « fruit » est un produit portant les graines qui pousse de l’ovaire d’une plante florissante ou, en d’autres termes, le fruit est la manière de laquelle la plante répand ses graines.

2 Au sens botanique du terme, un fruit contient au moins une graine et pousse de la fleur d’une plante. 1 Avec cette définition à l’esprit, on classe le poivron parmi les fruits, car celui-ci contient de minuscules graines au milieu et pousse de la fleur de la plante du poivron.

D’autre part, en termes botaniques, il n’existe pas de définition établie des « légumes ». Il s’agit plutôt d’un terme général englobant toutes les autres parties comestibles de la plante, comme les racines, les tiges et les feuilles. 1 Ainsi, avec un chapeau de botaniste sur la tête, nous classerions les aliments tels que les pommes, fraises et cerises parmi les fruits, y compris les poivrons !.

Pourquoi la banane est un fruit ?

Une main de bananes mûres (chaque fruit étant appelé un doigt, relié au coussinet du pseudo-tronc par un pédicelle ). Banane pelée (les fibres en longueur indiquant la présence de faisceaux de phloème , les nervures médianes des carpelles alternent régulièrement avec les sutures carpellaires qui opposent une moindre résistance lorsque l’on la « pèle »), banane entière et en coupe longitudinale (avec les ovules avortés brunâtres bien visibles). La banane est le fruit ou la baie dérivant de l’ inflorescence du bananier. Les bananes sont des fruits très généralement stériles issus de variétés domestiquées. Seuls les fruits des bananiers sauvages et de quelques cultivars domestiques contiennent des graines.

Est-ce que les tomates ça fait grossir ?

Une tomate fait-elle grossir? – Comme cette nourriture est si peu calorique, la réponse est “NON”. Les tomates naturelles ne font pas grossir. Ils peuvent faire partie de vos recettes sans aucun problème et vous pouvez les manger en toute tranquillité, de jour comme de nuit.

Pourquoi le concombre n’est pas un fruit ?

La classification botanique : le concombre est un fruit. – Un botaniste se servira de la classification botanique basée sur les caractéristiques physiologiques de la plante telles que la structure, le fonctionnement et l’organisation de la plante. 1 Par conséquent, dans le langage botanique, un « fruit » est un produit portant des graines qui pousse de l’ovaire d’une plante florissante ou, en d’autres termes, le fruit est la manière de laquelle la plante répand ses graines.

2 Au sens botanique du terme, un fruit contient au moins une graine et pousse de la fleur d’une plante. 1 Avec cette définition à l’esprit, on classe le concombre parmi les fruits, car celui-ci contient de minuscules graines au milieu et pousse de la fleur du plant de concombre.

D’autre part, en termes botaniques, il n’existe pas de définition établie des « légumes ». Il s’agit plutôt d’un terme général englobant toutes les autres parties comestibles de la plante, comme les racines, les tiges et les feuilles. 1 Ainsi, avec un chapeau de botaniste sur la tête, nous classerions les aliments tels que les pommes, les fraises et les pêches parmi les fruits, y compris les concombres !.

Quelle est la liste des fruits ?

Leçons de vocabulaire ► Vocabulaire français thématique ►   vous êtes ici Vocabulaire français thématique ℹ️ Apprenez à dire le nom français correct de 62 fruits utilisés ! Tous les mots de cette vidéo sont disponibles non seulement en français mais aussi en anglais et en arabe ! Note : Cette vidéo renferme tous les différents types de fruits :

  • les fruits charnus (pêche, abricot, tomate…) ;
  • les fruits secs (marron…) ;
  • les fruits multiples (mûre, framboise…) ;
  • les fruits complexes (pomme, melon, fraise…) ;
  • les fruits composés (figue, ananas…).

[English]  Learn in french language the name of 62 fruits. تعلم نطق باللغة الفرنسية أسماء 62 نوع من الفواكه Vocabulaire utilisé dans cette vidéo La pomme – la pastèque – un abricot – une pêche – la poire – la mangue – un ananas – le kiwi – la figue – la framboise – la myrtille – le melon – le raison – la mûre – la fraise – le cassis – la groseille – la prune – la cerise – le pamplemousse – la clémentine – une orange – le citron – la lime – la banane – une anone – la papaye – le ramboutan (ou le litchi chevelu) – le litchi – le Jacquier (ou le Jaquier) – la goyave – le pitaya (ou le fruit du dragon) – la mangouste – le kaki – la noix de coco – la noisette – la noix – une amande – la noix de cajou – la pistache – la noix de macadam – le marron – la châtaigne – le fruit de la passion – la carambole – un avocat – le tamarin – la nèfle – la grenade – la datte – le coing – une amélanche – le jujube – le durian (ou le durion) – le kiwano – la figue de Barbarie (ou la poire cactus) – le corossol – le longane – les baies de myrte – la tomate – la tomate cerise.

See also:  Quelle Fruit Manger Le Soir?

Remarques La tomate est un fruit ou un légume ? Contrairement à l’idée reçue, la tomate n’est pas un légume mais un fruit. Elle est considérée comme un légume car elle est utilisée dans des plats salés et parce que c’est une plante potagère.

Mais la tomate est un fruit car en botanique, un fruit est la partie de la plante qui contient des graines, résultat de la transformation d’une fleur. Cas des tomates ! Et le citron ? Et la lime ? Et l’avocat ? De même, le citron, la lime et l’avocat sont des fruits. Autres vidéos… Vocabulaire Articles connexes

  • Liste des leçons de vocabulaire.
  • Vocabulaire français thématique.
  • Histoire de la langue française.
  • Histoire résumée du vocabulaire français.
  • Les figures de style.
  • Analyser un mot.
  • Analyser une phrase.
  • Autres pages à consulter
    • Leçons de grammaire.
    • Leçons de conjugaison
    • Leçons de vocabulaire.
    • Leçons d’orthographe.
    • Leçons d’expression écrite.

Suggestion de livres Recherche sur le site.

Est-ce que l’avocat est un fruit ?

L’ avocat est le fruit de l’avocatier, un arbre originaire du Mexique. Vert ou noir, sa particularité est de procurer des ‘bonnes’ graisses insaturées et de la vitamine E.

Quels sont les légumes fleurs ?

TOMATE- ( FRUIT OU LÉGUME) La tomate est-elle un fruit ou un légume ?

Quels sont les les légumes que lon peut manger tous les jours ?

Tomate C © Tobias SCHWARZ / AFP Selon une vaste étude britannique, il faudrait manger non pas cinq mais dix fruits et légumes par jour pour limiter les risques d’une mort précoce. Si on la prend au premier degré, l’étude a de quoi décourager ceux qui ne parviennent même pas à manger cinq fruits et légumes par jour. Selon une vaste méta-analyse réalisée par  l’université britannique Imperial College London , il faudrait ingurgiter au moins dix fruits et légumes au quotidien.

Cette enquête gigantesque, qui a regroupé 95 recherches différentes portant sur environ deux millions de personnes, affirme que près de 8 millions de décès pourraient être évités dans le monde, en diminuant les risques d’accidents cardiaques ou de cancer.

Cette conclusion est, toutefois, à prendre avec des pincettes. Car il y a plusieurs manières de manger dix (ou même cinq) fruits et légumes par jour. Et toutes ne se valent pas.

  • Un petit pois ou une “portion” de petits pois ?

Les chercheurs (et les autorités sanitaires) raisonnent par “portion” de fruit ou de légume. “Pour le cancer, le risque le plus bas a été observé à 600 grammes de fruits et légumes par jour, tandis que pour les maladies cardio-vasculaires, le risque le plus bas a été observé à 800 grammes par jour”, écrivent les auteurs de l’étude britannique.

  1. En clair, une portion équivaut à peu près à 80 grammes;
  2. Si vous mangez un seul petit pois, cela ne constituera pas à un “un légume” sur les dix qu’il vous faudrait manger ! Attention, également, à ne pas confondre l’aliment et le jus;

Selon l’Anses, qui fixe les recommandations pour la France, un jus de fruit ne peut pas être considéré comme une portion, même sans sucre ajouté. En effet, les jus n’offrent pas les mêmes apports en fibres, ils donnent moins de sentiment de satiété et ne permettent pas la mastication. Et une bonne mastication active les sucs salivaires, qui vont provoquer une bonne digestion”, explique la spécialiste, auteure de l’ouvrage Mince alors !

  • Tous les fruits et légumes ne se valent pas

Attention également à ne pas abuser de certains fruits ou légumes. La plupart des fruits, par exemple, sont très riches en sucre : une simple poire en contient en moyenne dix grammes, et cela peut monter à 15 grammes pour des cerises, une mangue ou du raisin et à… 64 grammes pour des dattes (contre seulement deux grammes pour un citron et 3,5 pour une noix de coco par exemple) ! Un excès de bananes peut en outre entraîner un trop-plein de protéine ou de potassium et manger trop de myrtilles ou de raisin risque bien de dérégler l’oxydation de votre organisme.

  • “Or, la satiété et la mastication  sont très importantes”, décrypte pour Europe 1 Nathalie Hutter-Lardeau, nutritionniste et fondatrice d’Atlantic Santé;
  • “La satiété offerte par les fruits va vous empêcher de manger autre chose, comme des aliments gras ou salés;

Les légumes, quant à eux, sont tout aussi à manier avec des pincettes. Les  crudités, par exemple, peuvent être difficiles à digérer et un excès risque de fragiliser l’estomac, surtout des plus fragiles. “Il ne faut jamais trop pousser le curseur d’un côté ou de l’autre.

  • Du coup, que faut-il manger ?  

Les auteurs de l’étude londonienne invitent à mélanger divers aliments tout au long de la journée. Et à choisir les dix portions de fruits et de légumes en faisant attentions aux propriétés de chacun : les poires et les pommes, les agrumes, les légumes crucifères (choux, brocolis, cresson, navets. ), les légumes feuilles (salades, épinards. ) ou encore les tomates aident à repousser le risque de maladies cardio-vasculaires.

  1. Même un aliment parfaitement sain peut devenir dangereux si on ne mange que ça tout le temps;
  2. Manger dix parts de haricots verts cuits tous les jours, par exemple, risque de vous tuer sur du long terme ! L’excès de fibres est abrasif pour l’intestin”, enchaîne Nathalie Hutter-Lardeau;

Les légumes crucifères et les légumes de couleurs verts et jaunes limitent les risques de cancer. Quant aux baies, aux légumes cuits et aux pommes de terre, ils seraient bons pour à peu près tout. “Un bon moyen mémo-technique est de faire attention à la palette des couleurs.

Plus vos assiettes sont colorées tout au long de la journée, mieux c’est”,  poursuit la nutritionniste Nathalie Hutter-Lardeau. Et de conclure : “il ne faut pas se fixer une barre trop haute, sinon on risque de manger sans satiété, de le faire mal.

Ce qui compte, c’est de voir où l’on en est et d’améliorer petit à petit notre consommation de fruits et de légumes”..