Madina Legue

Acheter des produits

Pourquoi Blanchir Des Légumes?

Pourquoi Blanchir Des Légumes
Blanchir des légumes, qu’est-ce que ça veut dire et à quoi ça sert ? – Le blanchiment est une technique de cuisson qui consiste à faire cuire des fruits ou des légumes pendant un temps très court, avant de les plonger dans l’eau froide pour interrompre la cuisson. Ce qui a plusieurs avantages :

  • Quand vous faites blanchir des légumes, ils ne sont pas trop cuits et restent bien croquants. Parfaits pour être utilisés dans une salade ou un wok.
  • Si vous voulez que vos légumes restent bien verts (par exemple pour les ajouter à une salade), faites-les blanchir au préalable. Ainsi, votre plat sera aussi un plaisir pour les yeux !
  • En faisant blanchir vos légumes, vous êtes sûr à 100 % que ceux-ci n’abritent plus de bactéries ou d’insectes.
  • Il arrive que l’on fasse blanchir des légumes pour améliorer leur saveur. C’est notamment souvent le cas pour certaines sortes de choux : une fois blanchis, leur goût est plus doux. Cela atténue aussi l’effet « piquant » en bouche de certains fruits acides.
  • Pour finir, il est fréquent de blanchir des légumes avant de les congeler. Les légumes et les fruits frais contiennent en effet des enzymes qui font qu’ils se conservent moins bien. En les faisant blanchir, ces enzymes sont détruites, ce qui a un impact positif sur la capacité de conservation de la nourriture. Astuce : séparez immédiatement les fruits ou légumes en portions, qui seront plus faciles à décongeler, et étiquetez celles-ci en spécifiant le contenu et la date de congélation.

.

Quels légumes Faut-il blanchir ?

Blanchir un légume –   Pourquoi blanchir? Pour retirer l’âcreté de certains légumes, avant de les cuisiner autrement. Cela permet aussi de faciliter leur digestion. Offre limitée. 2 mois pour 1€ sans engagement Comment? On plonge dans de l’eau bouillante salée les légumes quelques instants ou minutes, puis on les retire et on les plonge dans un récipient d’eau glacée, pour stopper la cuisson. Ensuite on peut les préparer comme on a envie.

Pourquoi faire blanchir ?

news Les livres de cuisine expliquent qu’il convient de blanchir les légumes avant de les cuisiner et de les congeler. En quoi consiste cette technique et pourquoi est-elle nécessaire ? Blanchir signifie plonger les légumes pendant quelques minutes dans de l’eau bouillante légèrement salée afin d’éliminer les impuretés et pour qu’ils aient plus de consistance dans les préparations.

De cette manière, les légumes gardent aussi leurs nutriments et leur couleur. Une astuce pour les légumes verts (haricots, petits pois, épinards, brocolis. ) : après les avoir blanchis, versez-les dans de l’eau avec des glaçons, ils conservent ainsi leur riche concentration en chlorophylle.

Procédez de la même manière et pour les mêmes raisons après les avoir cuits et égouttés et avant de les retravailler pour les intégrer dans vos recettes (à la crème, au gratin, en tourte, en potage, etc. Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?.

Est-ce qu’on peut congeler des légumes crus ?

Quels légumes peut-on congeler ? – La plupart des légumes peuvent être mis au congélateur sans risque. Vous pouvez donc blanchir (ou non) et stocker vos aliments au froid sans inquiétude. Il faut simplement distinguer les légumes que l’on peut congeler crus et ceux qu’il faut impérativement blanchir en amont.

Parmi les légumes à congeler crus, on retrouve : les poivrons , les piments, les potirons et les tomates. Du reste, vous pouvez préparer vos contenants hermétiques pour accueillir haricots verts, brocolis, asperges, carottes, panais, choux, maïs, courges, navets, petits pois, etc.

Faites attention par contre aux légumes pleins d’eau. Si ces derniers peuvent être congelés, leur forte teneur en eau risque d’altérer leur goût et leur texture. Les aubergines et les courgettes par exemple contiennent trop d’eau pour être congelées crues, il faudra donc les cuire légèrement au préalable.

  1. Les tomates peuvent être congelées crues , mais seulement si elles vont être utilisées dans une préparation comme une sauce derrière;
  2. Quant aux poireaux, ils peuvent être congelés crus, il faudra simplement les couper en tronçons et les mettre dans un contenant hermétique;

Pour faire des réserves de légumes sereinement, vous pouvez aussi vous tourner vers l’achat de légumes congelés. Pour mieux les choisir et les acheter, on vous dévoile quelques conseils. À lire aussi : ⋙ Quels aliments peut-on congeler une deuxième fois ? ⋙ Comment bien congeler du pain ? ⋙ Quels fruits peut-on congeler sans risque ? ⋙ Ces aliments qu’on ne pense pas à congeler.

Quels aliments blanchir ?

Quand les aliments sont cuits brièvement dans de l’eau bouillante, puis plongés quelques instants dans de l’eau glacée, on dit qu’on les blanchit. Blanchir se rapporte aussi au fait de cuire brièvement l’aliment à la vapeur, puis de le plonger dans un bain d’eau glacée.

  1. Le temps de cuisson dépend du légume à blanchir, mais il est généralement de moins de cinq minutes;
  2. Le terme «blanchir» vient du fait qu’autrefois, on faisait surtout blanchir la viande, qui prenait une couleur blanche après avoir été plongée quelques instants dans l’eau bouillante;

Aujourd’hui, on blanchit surtout des légumes, mais aussi des fruits et des noix, occasionnellement. L’avantage de cette méthode de cuisson est que les légumes en particulier conservent leur couleur, leur forme, leur saveur et leurs nutriments.

Pourquoi faire blanchir les épinards ?

Télécharger l’article Télécharger l’article Le blanchiment est une façon simple et rapide de faire cuire des légumes verts de manière à conserver leur saveur et leurs nutriments. Si vous ne blanchissez pas vos épinards , ils peuvent devenir ternes et perdre une partie de leurs nutriments lorsque vous les congelez. Heureusement, il est facile de les blanchir sur la cuisinière ou au microonde avant de les plonger dans de l’eau glacée.

  1. 1 Nettoyez les épinards. Lavez-les pour retirer la saleté de leur surface. Avant de les blanchir, rincez-les à l’eau froide du robinet pendant 10 à 20 secondes  .
    • Si vous voulez retirer les tiges, faites-le maintenant. Coupez-les avec un petit couteau aiguisé.
  2. 2 Faites bouillir de l’eau. Remplissez à moitié une grande casserole d’eau et posez-la sur la cuisinière. Faites-la chauffer à feu vif pour porter le liquide à ébullition  .
    • Si vous le souhaitez, vous pouvez ajouter une ou deux cuillères à soupe de sel. Ce n’est pas nécessaire, mais le sel assaisonnera les épinards et les aidera à conserver leurs nutriments.
  3. 3 Préparez de l’eau glacée. En attendant que celle dans la casserole arrive à ébullition, remplissez un grand saladier en verre ou en plastique de glaçons et ajoutez suffisamment d’eau froide du robinet pour les immerger. Posez le saladier à côté de la cuisinière pour pouvoir transférer facilement les épinards blanchis d’un récipient à l’autre  .
  4. 4 Blanchissez les épinards. Faites-les bouillir pendant 30 à 40 secondes, jusqu’à ce qu’ils deviennent vert vif. Lorsque l’eau dans la casserole bout, plongez-y les feuilles et appuyez dessus avec une cuillère à trous pour les immerger complètement. Dès que vous les immergez, démarrez un minuteur réglé sur 30 secondes.
    • Évitez de trop les faire cuire. Si les épinards cuisent trop longtemps, ils prendront un ton vert foncé.
  5. 5 Arrêtez la cuisson. Immergez les épinards dans l’eau glacée pendant une minute au maximum. Sortez-les de la casserole à l’aide d’une cuillère à trous et plongez-les immédiatement dans l’eau glacée. Faites-le tout de suite pour obtenir un meilleur résultat  .
    • Lorsqu’ils sont dans l’eau glacée, appuyez dessus avec la cuillère pour les immerger complètement.
    • Le froid arrêtera la cuisson de manière à ce que les feuilles restent tendres et conservent leurs nutriments.
  6. 6 Égouttez-les. Au bout d’environ 30 à 60 secondes, sortez les épinards du bain glacé à l’aide de la cuillère à trous et mettez-les dans une grande passoire. Appuyez délicatement dessus avec la cuillère pour chasser le surplus d’eau  .
    • Vous pouvez aussi verser tout le contenu du saladier directement dans la passoire. Dans ce cas, retirez ensuite les glaçons avec les doigts ou une cuillère.
  7. 7 Essorez les feuilles. Pour les débarrasser d’un maximum d’eau, prenez-les avec les mains et pressez-les délicatement. Faites-le avec tous les épinards de façon à les essorer  .
    • Si vous ne retirez pas le surplus d’eau, le plat ou la sauce que vous ferez avec les épinards risquent d’être trop liquides.
  1. 1 Mettez les épinards dans un plat. Choisissez un bol fait d’une matière qui ne risque pas de prendre feu ou de fondre dans le microonde. Utilisez un récipient en verre, en céramique ou en plastique et mettez au moins 150 g d’épinards lavés à l’intérieur  .
    • Regardez le fond du récipient pour savoir s’il est microondable. La plupart des plats portent l’indication « microondable » ou une image indiquant que vous pouvez les passer au four à microonde.
  2. 2 Ajoutez de l’eau. Après avoir mis les épinards dans le récipient, versez suffisamment d’eau pour les immerger à l’intérieur  .
  3. 3 Faites-les cuire. Mettez le plat dans le four à microonde et réglez l’appareil sur une puissance élevée. Faites cuire les épinards pendant 2 min puis sortez-les  .
    • Faites attention lorsque vous les sortez du microonde, car le plat risque d’être très chaud.
  4. 4 Refroidissez-les. Plongez-les dans un bain glacé pour arrêter leur cuisson. Pendant qu’ils cuisent, remplissez un grand saladier de glaçons et ajoutez assez d’eau froide pour les immerger. Dès que les épinards ont fini de cuire, plongez-les dans l’eau glacée  .
    • Cela les aidera à garder leur ton vert vif et à conserver un maximum de saveur et de nutriments.
  5. 5 Égouttez-les. Dès qu’ils ont fini de cuire et de refroidir, transférez-les dans une grande passoire pour éliminer le surplus de liquide. Videz le saladier dans la passoire afin que l’eau s’écoule par les trous  .
    • Vous pouvez aussi appuyer doucement sur les feuilles lorsqu’elles sont dans la passoire afin d’éliminer plus de liquide.
  1. 1 Utilisez-les tout de suite. Si vous le souhaitez, vous pouvez utiliser les épinards blanchis dès que vous avez éliminé le surplus d’eau. Mangez-les natures pour en faire un accompagnement sain ou faites-en des plats délicieux, comme des épinards à la crème ou une salade  .
    • Une fois blanchis, ils seront beaucoup plus petits qu’au début. Un grand sac d’épinards donne une boule qui loge dans la main.
  2. 2 Réfrigérez-les. Si vous voulez les conserver pendant peu de temps, mettez-les dans une boite hermétique et conservez-les dans le réfrigérateur pendant 3 ou 4 jours  .
  3. 3 Congelez-les. Ils se garderont jusqu’à un an. Mettez les feuilles blanchies dans un grand sac de congélation et chassez tout l’air avant de le mettre dans le congélateur. Utilisez son contenu dans les 10 à 12 mois qui suivent  .
    • Pour les faire cuire, sortez-les simplement du congélateur et laissez-les décongeler dans le réfrigérateur pendant 1 ou 2 h.
    • Lorsque vous blanchissez des légumes avant de les congeler, ils conservent beaucoup plus de nutriments que ceux qui sont congelés sans être blanchis.
See also:  Comment Faire Manger Des Légumes À Un Ado?

Quels sont les dangers du blanchiment de la peau ?

18h22, le 22 janvier 2018 Une campagne de sensibilisation dénonce les dangers de la dépigmentation volontaire de la peau. Une pratique culturelle très utilisée par les hommes et les femmes issus d’Afrique subsaharienne, mais aussi d’Asie. Et souvent taboue.

Sur son téléphone, Aminata*, 30 ans, en garde un souvenir amer : une photo d’elle avant, à l’époque où elle dépensait une centaine d’euros par mois pour se blanchir la peau. “Vous voyez, on a l’impression qu’on est super clair mais en fait non.

J’étais jaune, comme les Simpson”, commente-t-elle aujourd’hui avec regret. En Île-de-France, ce culte de la beauté pousserait une femme sur cinq issue de l’Afrique subsaharienne à utiliser des produits dépigmentants, d’après l’association Esprit d’Ebène, qui vient de lancer une campagne de sensibilisation sur le sujet.

  1. Une pratique addictive aux effets dévastateurs;
  2. Crèmes, gels, laits corporels ou savons, seuls ou en association… Aminata s’en est appliquée sur tout le corps pendant neuf ans;
  3. Un choix esthétique avant tout, assure la jeune femme;

“J’ai commencé à utiliser les produits de dépigmentation pour unifier mon teint, parce que j’avais des parties de mon corps plus claires que d’autres”, raconte-t-elle au micro d’Europe 1. Au début, les effets sont ceux escomptés. Aminata a le teint uniforme ; elle ne voit donc aucune raison d’arrêter.

” “On est pris dans un engrenage. C’est comme une drogue” ” “Mais au fur et à mesure, on commence à avoir des taches noires autour des yeux, les phalanges des doigts et des pieds un peu plus sombres, les genoux et les coudes aussi.

See also:  Tomate Combien De Temps Entre Fleur Et Fruit?

On commence aussi à avoir aussi de grosses vergetures, des varices…”, décrit-elle. Les signaux sont alarmants. Pas assez, néanmoins, pour créer le déclic. “On est pris dans un engrenage. C’est comme une drogue : on se dit ‘si j’arrête, comment je vais devenir ? Je ne vais pas m’apprécier'”.

Des mélanges décapants. Et les mélanges les plus puissants, parfois coupés à l’eau de Javel, sont encore plus dévastateurs. “Là, en une semaine, on voit des grosses couches de peau qui tombent. Au niveau des pieds, quand c’est parti, ça m’a fait peur.

C’était comme si on épluchait une pomme de terre… Avec le recul je me demande ce qui m’est passé par la tête. ” Des effets nocifs cutanés sont ainsi rapportés dans 60% à 70% des cas. Gale, mycoses, infections bactériennes, acné très sévère : la liste des complications est longue.

  • Dans de plus rares cas, les produits de dépigmentation  peuvent aussi causer diabète, hypertension, insuffisance rénale ou cancers;
  • Dans certains pays, le blanchiment de la peau est même devenu un vrai problème de santé publique;

Une pratique répandue en Afrique, en Asie. Parmi les régions francophones les plus touchées par le phénomène, on compte notamment le Togo – 59% des femmes utilisent régulièrement des produits éclaircissants, selon le dernier rapport de l’Organisation Mondiale de la Santé  (OMS) -, le Sénégal (27%) et le Mali (environ 25%, toujours selon l’OMS), tandis que les Antilles françaises seraient relativement épargnées.

Le continent africain n’est pourtant pas le seul concerné par la dépigmentation volontaire. En Asie, par exemple, et plus particulièrement en Inde, la pratique est très répandue, notamment chez les hommes.

Selon France 24 , “le marché [mondial] de la cosmétique a gonflé de 40% ces dernières années, avec une crème éclaircissante (Fair & Handsome) en première place”. … Qui existe aussi en France. Et ces produits se trouvent aussi en France, dans les magasins exotiques de beauté, sous le manteau ou même sur les réseaux sociaux.

Plus de 150 produits interdits ont déjà été recensés par la  Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes  (DGCCRF) et l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM).

“Et pourtant ils sont là”, déplore au micro d’Europe 1 Mams Yaffa, l’un des fondateurs de l’association Esprit d’Ebène, qui lutte depuis sept ans contre ce fléau. ” Le culte de la blancheur mène à ce qu’il y ait des produits avec de l’eau de Javel, du verre pilé, des grains de ciment… ” “Il y a déjà des molécules interdites, donc dangereuses, comme le mercure ou l’hydroquinone.

Mais aujourd’hui, le fabricant répond à une demande forte : les consommateurs veulent blanchir vite. Et donc, la solution, c’est le surdosage, avec des méthodes et des techniques qui font fi de la problématique de santé.

C’est le culte de la blancheur qui mène à ce qu’il y ait des produits avec de l’eau de Javel, du verre pilé, des grains de ciment, ou de l’hydroquinone à hauteur de 3% quand ça ne devrait pas dépasser 0,02%”, détaille ce Franco-Malien né en Mauritanie.

“D’autres phénomènes encore plus graves sont en train d’arriver”, avertit-il. “On parle de produits injectés soit par des seringues, soit par intraveineuse, notamment le fameux glutathion, qui est en train de faire des ravages.

On utilise aussi des pilules, des lotions. C’est terrible. ” “Même si on se ment à nous-mêmes, c’est dans les mœurs”. Outre un problème de santé publique, la pratique pose d’autres questions plus sociétales. Traumatisme postcolonial, statut socio-économique, atout de séduction, influence de l’entourage, de la mode, de la publicité… La dépigmentation volontaire de la peau a de multiples racines, parfois très anciennes.

See also:  Ou Jeter Produits D'Entretien?

“Même si on se ment à nous-mêmes,  c’est dans les mœurs. Chez nous, dans la communauté africaine ou subsaharienne, la femme claire est plus agréable à regarder et plus jolie. C’est ce que je pensais avant en tout cas”, explique Aminata, deux ans après avoir arrêté de se blanchir la peau.

Un business qui rapporte. Certaines stars comme Michael Jackson, le chanteur jamaïcain de dancehall Vybz Kartel, le joueur de baseball Sammy Sosa ou la rappeuse Lil Kim deviennent ainsi un modèle à suivre pour de nombreux consommateurs. D’autres, comme la chanteuse camerounaise Dencia, se mutent même en égérie de produits éclaircissants. Pourquoi Blanchir Des Légumes © Montage/AFP De plus en plus de voix s’élèvent. Depuis quelques années, un mouvement inverse est cependant en train d’opérer : de plus en plus nombreux sont ceux à se mobiliser contre ces produits afin de combattre le stéréotype selon lequel les peaux blanches seraient plus belles. L’association Women of Worth a notamment lancé la campagne “Dark is beautiful” en 2009, pour promouvoir la beauté des peaux foncées.

Car le business du blanchiment de la peau se chiffre en milliards, et les usines pullulent en Chine, en Inde, au Nigéria, en Côte d’Ivoire ou en Afrique du Sud. Sur les réseaux sociaux, un nombre croissant de hasthags fleurit également : #IWillNotApologizeForBeingDarkSkin, #FlexinMyComplexion, #MelaninPoppin… “De plus en plus chanteurs africains remettent en avant des filles naturelles, quand ils ne montraient auparavant que des filles au teint clair, voire dépigmentées”, observe aussi Mams Yaffa, qui souligne l’importance de ne pas stigmatiser les utilisateurs de produits blanchissants.

“Apprenez à vous aimer”. Grâce à une série de partenariats, son association est ainsi parvenue à s’offrir fin décembre une campagne de sensibilisation dans une quarantaine de stations de RER et métros parisiens. “En 2009, la mairie de Paris avait également fait campagne sur la dépigmentation de la peau, mais c’était très stigmatisant.

Nous, notre campagne, elle dit ‘prenez conscience de ce que vous êtes et apprenez à vous aimer'”, présente le fondateur de l’association. Une Indienne, une Maghrébine, une Asiatique et un Africain s’affichent ainsi en grand sur les murs de la RATP, avec ce slogan : “Votre peau est précieuse, ne la détruisez pas”.

Avant qu’en février, la campagne ne soit étendue à toute l’Île-de-France. Aminata, elle, a visiblement compris le message. Si elle a mis un an à retrouver sa peau naturelle, elle dit aujourd’hui se trouver “belle”. Et d’avouer : “Maintenant, quand il fait beau à Paris, je fais tout pour bronzer”.

  • *le prénom a été changé à sa demande En Thaïlande, la mode du blanchiment de pénis En Thaïlande, l’obsession de la peau blanche ne date pas d’hier;
  • Mais une nouvelle mode semble dernièrement avoir conquis le pays;

Un clip vidéo filmé dans une salle d’hôpital près de Bangkok et posté sur Facebook début janvier montre ainsi un homme en train de se faire blanchir le pénis au laser. Le clip a fait fureur sur les réseaux sociaux. Et selon l’établissement, une centaine de patients s’y presse chaque mois pour se faire opérer.

C’est quoi blanchir une viande ?

a) Blanchir des légumes : Plonger les légumes dans de l’eau bouillante durant quelques minutes, puis les rafraîchir et les égoutter pour éliminer leur âcreté (c’est une cuisson complète pour les épinards) ou les rendre plus digestes comme le choux-fleur. Les pommes de terre et les légumes secs se blanchissent “départ eau froide”. b) Blanchir de la viande : Immerger dans de l’eau froide, puis porter à ébullition les viandes et les abats, pour éliminer l’excédent de sel, les impuretés ou raffermir les chairs. .

Qu’est-ce qui fait blanchir la peau ?

Blanchissez votre peau par un gommage naturel – Le gommage est un produit cosmétique qui permet l’exfoliation des cellules mortes au niveau des couches supérieures de l’épiderme. Les cellules de la peau naissent en profondeur puis migrent petit à petit vers la surface où elles meurent. Le gommage a plusieurs actions :

  • il stimule la circulation sanguine ;
  • il facilite la pénétration et l’efficacité des produits de soin ;
  • il éclaircit le teint.

Pour un exfoliant éclaircissant naturel, vous pouvez appliquer la recette suivante :

  • Dans un bol, mélangez :
    • 2 cuillerées à soupe de sucre roux ;
    • 1 blanc d’œuf ;
    • 1 cuillerée à café de jus de citron.
  • Appliquez la pâte obtenue sur votre visage humide, en effectuant des mouvements circulaires du bout des doigts.
  • Rincez soigneusement à l’eau tiède.
  • Faites ce soin 1 à 2 fois par semaine.

Grâce à ses grains, le sucre roux exfolie la peau, tandis que le blanc d’œuf éclaircit le teint en stimulant les cellules de la peau et la circulation sanguine. Le jus de citron, quant à lui, a des propriétés astringentes et éclaircissantes.

Comment faire blanchir son linge ?

Comment blanchir les légumes

4 – Le bicarbonate de soude avec du citron – Le bicarbonate de soude est utile pour nettoyer n’importe quel objet de votre maison. Il est aussi pratique pour blanchir votre linge. Mélangez 62 mL de jus de citron et 100 grammes de bicarbonate dans un récipient rempli d’eau.