Madina Legue

Acheter des produits

Fruit Qui Donne La Grosse Tete?

Prendre le melon – Fruit Qui Donne La Grosse Tete « Prendre (ou avoir) le melon » est une expression qui désigne quelqu’un qui est gonflé d’orgueil. La prétention est également décrite par « avoir les chevilles qui enflent » ou « avoir la grosse tête ». C’est sans doute cette dernière expression qui a conduit à utiliser le melon pour le comparer à une tête enflée. Image: http://maptitecantine. canalblog.

Quels aliments provoquent des maux de tête?

Les produits au soja – Le soja et les produits dérivés de cette plante figurent également parmi les aliments produisant des maux de tête en raison de sa teneur en nitrite, une autre substance qui favorise l’inconfort. Par conséquent, il est recommandé de contrôler la consommation de :

  • Sauce soja
  • Boissons au soya
  • Tofu
  • Soja sec ou frais

.

Quels sont les meilleurs fromages pour les maux de tête?

Alcool – L’alcool est un vasodilatateur connu, mais qui plus est des boissons comme le vin, la bière ou le vermouth contiennent également de la tyramine et favorisent donc les maux de tête. Avant un épisode de migraine ou céphalée, les boissons alcoolisées doivent être limitées complètement, car elles favorisent également la déshydratation, ce qui va augmenter la douleur. .

Est-ce que les raisins secs sont bons pour les maux de tête?

Fruits secs – Sauf les raisins secs, les fruits secs contiennent de la tyramine ne sont donc pas recommandé pour les patients souffrant de maux de tête fréquents. Bien qu’ils aient beaucoup de bienfaits généraux sur notre santé , les noix, les cacahuètes, les noix de macadamia, les noisettes et les amandes peuvent augmenter l’inconfort causé par des maux de tête, il est donc recommandé de les supprimer de votre alimentation. .

See also:  Comment Stériliser Des Légumes En Bocaux?

Pourquoi j’ai des maux de tête fréquents?

L’importance de voir un médecin – Étant donné que les maux de tête fréquents peuvent avoir un large éventail de causes, il est très important de consulter un spécialiste pour déterminer si vous ne souffrez pas d’une condition qui en serait à l’origine ou si ce sont vos propres habitudes et un facteur génétique qui les provoquent. .