Madina Legue

Acheter des produits

Dans Quelle Ville Italienne Sont Produits Les Moteurs Ferrari?

L’usine Ferrari de Maranello est depuis 1942, le siège social, bureau d’études et usine de production historique et mythique de Ferrari et la scuderia Ferrari, à Maranello, à 20 km au sud de Modène, en Émilie-Romagne, en Italie.

Qui fabrique les moteurs Ferrari ?

Dans Quelle Ville Italienne Sont Produits Les Moteurs Ferrari Fiat va investir 50 millions d’euros sur 2 ans chez Ferrari pour le développement et la fabrication de motorisations haut de gamme pour les marques du groupe. Bien sur certains diront que 50 millions c’est peu pour créer un pour plusieurs moteurs destinés à équiper les futures Maserati, Alfa Romeo et peut être futures grandes Lancia. Ces 50 millions incluent semble t-il la mise en place d’une chaine de fabrication spécifique pour ses nouveaux moteur haut de gamme que l’on devrait retrouver chez Maserati sur les Kubang, Levante et peut être Quattroporte, Alfa Romeo Giulia, SUV et l’hypothétique 169 (?) sans oublier la Thema Mk3 et peut être même Chrysler.

Mais alors comment fait Fiat pour produire de nouveaux blocs moteurs pour si peu… C’est simple il y a deux options et nous en avions déjà parlé il y a quelques mois : – Fiat va profiter du moteur V6 Pentastar qui va être adapté à la nécessité du moment (suralimentation, nouvelle ECU, modification de la cylindrée) et ce sont les ingénieurs de Ferrari associés à ceux de FPT qui travailleraient au développement de ces nouveaux blocs américano-italiens.

– Fiat avec la complicité de Ferrari procéderait à “l’amputation” de moteurs Ferrari existants à savoir les V8 et V12 du constructeur de Maranello (-2 cylindres dans un cas, -6 cylindres dans l’autre). Bien sur, suralimentation nouvelle ECU seraient de la partie sur ces nouveaux blocs entièrement italiens.

Sincèrement, je suis plus adepte de la première option qui semble plus réaliste et probablement moins coûteuse. Rien n’a encore filtré officiellement au sujet de ses moteurs attendus pour 2014-2015. Lors de l’annonce de cet investissement, le groupe Fiat a profité de l’occasion pour remettre en avant son “contrat social” créé hors convention collective nationale, néanmoins Amedeo Felisa a expliqué que le constructeur de Maranello garderait toutes les spécificités de son contrat de travail et tous les avantages qui lui sont liés.

Il va sans dire que la FIOM traine toujours les pieds pour ratifier l’accord Marchionne. Une affaire que nous suivrons ensemble dans les prochains mois et dont il ne faut pas s’étonner ou s’offusquer car entre Fiat et ses différentes marques il y a toujours une certaine collaboration du coté des mécaniques comme ce fut le cas du temps des Dino, Fiat 130, Lancia Stratos, Thema 8.

Où sont fabriquées les Ferrari ?

De notre envoyé spécial. à Maranello. LE nom de Maranello est connu par des centaines de milliers de passionnés du monde entier. Il ne s’agit pourtant que d’une bourgade d’Emilie-Romagne, mais qui vit au rythme de la plus prestigieuse des marques automobiles: Ferrari.

See also:  Comment Se Debarasser Des Mouches A Fruit?

Sur la place principale, la Galleria, le musée Ferrari qui rassemble les plus belles réalisations de la Scuderia. A trois cents mètres, le lycée technique Enzo-Ferrari. Un peu à l’écart, la piste de Fiorano, où se tient encore la maison du Commendatore, aujourd’hui temple du souvenir.

Et à l’entrée de la ville – 6. 000 habitants, dont le tiers travaillent chez Ferrari – l’usine, surmontée du Cavallino rampante, le célèbre petit cheval cabré. Noir sur fond jaune, car la couleur de Ferrari est le jaune et non le rouge, celle de l’Italie.

  • Les Formule 1 et la plupart des Ferrari «de série» sont entièrement fabriquées dans les ateliers de brique rouge;
  • Seules les pièces de fonderie en acier (bielles, vilebrequins, arbres à cames;
  • ) sont sous-traitées, mais usinées sur place;

Les sous-traitants sont tous concentrés dans le «triangle d’or» de la technique automobile de pointe Mantoue-Bologne-Modène. Concession à la productivité, une nouvelle fonderie d’aluminium a été construite à Maranello en 1992. Le coeur de l’usine – et sa fierté – rugit du ronflement de ses fours où fondent les alliages dans un bruit assourdissant.

D’anciens ouvriers, artisans, artistes, on ne sait comment les qualifier, certains déjà retraités, dirigent une quarantaine de jeunes, issus du centre de formation Ferrari. Il leur faut trois semaines de travail pour effectuer l’usinage complet d’une culasse.

Une hérésie dans l’industrie. «Qualité. Notre travail est jugé de par le monde. » «Qualité. Ta contribution est déterminante. » «Qualité. Pour continuer à vaincre. » Trois phrases affichées dans le hall d’entrée indiquent l’état d’esprit qui régnait ici du temps du «Vieux» (il Vecchio), le fondateur, décédé en 1988.

  1. Cadences de production? La question est incongrue, voire obscène en ce haut lieu de l’art automobile;
  2. Dans les grands halls bien aérés, l’ambiance, inhabituelle dans une usine, surprend: pas de travail répétitif sur une chaîne ininterrompue;

Au contraire, beaucoup de travail à la main, le sur-mesure l’emporte sur le prêt-à-porter. L’assemblage des F50 se fait au maillet de bois, tandis que, dans l’atelier voisin, les couturières, telles des costumières du spectacle, apportent un soin minutieux à la réalisation des selleries.

Ici, chaque jour, ne sortent guère qu’une douzaine de Ferrari en bout de chaîne. Les retouches de pièces se font à la lime et le polissage au papier de verre. Un carter en aluminium, sorti brut de fonderie, sera ébarbé à la scie circulaire avant d’être grossièrement usiné par un robot à commande électronique, mais équilibrage et polissage se font manuellement.

See also:  Produits Qui N'Existent Qu'En France?

A Maranello, 3. 000 autos (3. 500 en 1996) sortent chaque année des ateliers qui emploient 1. 800 personnes, dont 350 pour la Formule 1. Si les modèles les plus prestigieux, tels que la F50, une «F1 de la route» selon Luca di Montezemolo, le président, voient le jour ici, d’autres sont assemblés à l’usine Scalietti de Modène, qui appartient à Ferrari.

  1. Toutefois, là aussi on est loin de la grande industrie, l’assemblage d’une coque de F355 exige de trois à sept jours;
  2. Quant aux Formule 1, elles sont entièrement réalisées à Maranello;
  3. La Scuderia est la seule écurie à fabriquer une monoplace de A à Z: châssis, moteurs, transmissions;

sont faits maison. Luca di Montezemolo a dû toutefois se résoudre à faire une concession à l’Angleterre, où sont rassemblés presque toutes les écuries: les ateliers de Guilford que John Barnard, le concepteur du châssis, n’a pas voulu quitter. Un sacrilège que n’aurait pas permis le fondateur de la marque.

Dans les années trente, Enzo Ferrari construit la gloire d’Alfa Romeo avant de créer sa propre entreprise – des autos dérivées des Alfa – qui ne pourra porter son nom qu’à partir de 1947. Les ateliers de Modène sont transférés à Maranello pendant la Seconde Guerre mondiale et entièrement reconstruits après un bombardement en 1944.

De 3 voitures en 1947, la production passe à 21 en 1949, puis la centaine est dépassée en 1957 et les 200 en 1959. En passant dans le giron de la FIAT – en 1972 – la Scuderia a acquis le statut de patrimoine national. En cinquante ans, près de 50. 000 voitures sont sorties des ateliers, jusqu’à la sortie de la F310, celle de Schumacher.

Présentée en grande pompe le 15 février, la nouvelle Formule 1 doit entamer une nouvelle ère pour la marque italienne: celle des victoires. Car, depuis le titre du Sud-Africain Jody Scheckter en 1979, aucun pilote n’a pu remporter la couronne mondiale au volant d’une Ferrari.

PIERRE MICHAUD.

Quel pays qui fabrique Ferrari ?

Liens externes [ modifier | modifier le code ] –

  • (it) (fr) (en) Site officiel  [ archive ]
  • Ressource relative aux organisations  :
    • Registre de transparence de l’UE

La version du 3 janvier 2010 de cet article a été reconnue comme «  bon article  », c’est-à-dire qu’elle répond à des critères de qualité concernant le style, la clarté, la pertinence, la citation des sources et l’illustration.

Quelle est l’histoire de Ferrari?

L’histoire de Ferrari est indissociable de celle de la Scuderia Ferrari, écurie automobile évoluant en Sport-prototypes tout comme en grand tourisme – et plus tard en Formule 1 – depuis 1929, avec laquelle le constructeur a connu ses plus grands succès.

See also:  Ou Trouver Les Produits Percko?

Quelle est la cylindrée d’un moteur Ferrari?

Sport-Prototypes et Grand Tourisme [ modifier | modifier le code ] – Les modèles de Sport-prototypes et de Grand Tourisme constituent encore aujourd’hui l’essentiel des ventes du constructeur italien. La première Ferrari de tourisme, la Ferrari 166 , est ainsi apparue en 1947. Par la suite, des automobiles plus célèbres les unes que les autres se sont succédé telles les Ferrari 250 dans les années 1950 , les Ferrari 365 dans les années 1970 ou encore les plus récentes Ferrari F430 dans les années 2000.

Les modèles sont par ailleurs toujours plus puissants. Le premier moteur Ferrari d’une cylindrée de 1,5   L développait un peu plus de 100   ch tandis que les derniers modèles de tourisme atteignent aisément plus de 500   ch pour une cylindrée de 4,5   L.

À une époque où le châssis des automobiles était construit par le constructeur tandis que la carrosserie est confiée à des ateliers spécialisés, Ferrari s’entoure de célèbres carrossiers pour « habiller » ses modèles ; Vignale , Touring , Pininfarina ou encore Zagato signent de nombreux modèles Ferrari. Généralement, les modèles de tourisme Ferrari sont aujourd’hui propulsés par un moteur V8 ou V12. Ferrari privilégiant l’exclusivité, ces automobiles resteront « [des modèles] de plus de 150 000  € et 450   ch [ 66 ]  ». Si Ferrari s’est engagé avec la California à produire des modèles plus « civilisés » et novateur – la California est le premier coupé cabriolet Ferrari –, la philosophie de la marque reste inchangée : « de tout temps et pour toujours, Ferrari c’est quatre roues et deux portes seulement.

Si aujourd’hui les constructeurs réalisent également la carrosserie de leurs modèles, la dernière réalisation de Ferrari en 2012, la Ferrari F12 Berlinetta , est encore réalisée par le bureau d’étude de Pininfarina.

» —  Amedeo Felisa , administrateur délégué Ferrari, Auto Hebdo Hors Série, 25 septembre 2009.

Quels sont les avantages du châssis de LaFerrari Roma?

Le châssis de la Ferrari Roma bénéficie de la technologie modulaire développée par Ferrari pour ses modèles de nouvelle génération. La carrosserie et le châssis ont été revisités pour incorporer les dernières technologies de réduction de poids et de production de pointe.

Quels sont les modèles de série de Ferrari?

EXCLU ! FERRARI, son usine est juste INCROYABLE !

Articles connexes [ modifier | modifier le code ] –

  • Enzo Ferrari
  • Scuderia Ferrari
  • Usine Ferrari de Maranello
  • Circuit de Fiorano
  • Musée Ferrari – Musée Enzo Ferrari
  • Liste des automobiles Ferrari
  • Ferrari World Abu Dhabi – Ferrari World China – Ferrari Land Barcelone